vendredi 2 novembre 2012

DANS LES PAS DE COUSINEAU (III)


Pour que ce système soit adaptable aux harpes, il faut en modifier légèrement la console:
 La cale d'épaisseur va permettre à la perle de glisser en modifiant la tension de la corde . Une distance de quelques dix centimètres devrait suffire, après expérimentation sur un monocorde bricolé pour la circonstance, pour obtenir un demi ton :


Sur cette vue en coupe de la console, on voit que tous ces éléments doivent être disposés avec précision, de façon à assurer une augmentation de tension suffisante, facilement réglable et repérable.
 Si ça fonctionnait bien, ce système aurait de grands avantages :

-La corde ne subirait aucun déplacement, ni vers le côté, ni vers le haut, comme c'est souvent le cas avec des palettes.

-Sa vibration ne serait perturbée par rien...comme sur une harpe sans palettes.

-Le glissement pourrait être utilisé en cours de jeu pour obtenir des intervalles subtils, et un effet "guitare hawaïenne" impossible d'habitude. Une butée (réglable) permettrait d'obtenir le demi ton rapidement.
 
-L'ensemble du dispositif ne coûterait presque rien...

 J'y pense depuis longtemps, et  pour l'expérimenter, je vais mettre à l'étude  une  petite 22 cordes. A suivre donc !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bonjour, pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus. Par prudence, s'il est un peu long, copiez-collez-le quelque part sur votre ordi.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante.
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL. ou poster en anonyme (merci de signer dans le message, c'est plus convivial).
3) Suivez les instructions pour pouvoir envoyer le commentaire (recopiez les mots proposés).
Vous pouvez, en cliquant sur le lien s'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse.
4) Cliquer sur Publier enfin !

PS : Contrairement à d'autres blogs, sur blogger on n'a pas les mails des commentateurs et je ne peux donc pas vous contacter. Vous pouvez par contre me joindre via le contact du blog. Merci et au plaisir de vous lire !